Heurts entre police et Arabes israéliens dans le nord d'Israël

le
0

KAFR KANA, Israël, 8 novembre (Reuters) - Des milliers d'Arabes israéliens ont manifesté samedi dans le village de Kafr Kana, dans le nord d'Israël, après la mort d'un manifestant tué par la police. Les responsables de la minorité arabe israélienne ont appelé tous les commerçants de cette communauté à fermer leurs magasins dimanche. Des affrontements ont suivi la mort dans la matinée à Kafr Kana de Khaïr al Din al Hamdan, un manifestant abattu par des policiers qui étaient venus arrêter l'un de ses proches. Les Arabes israéliens représentent environ 20% de la population israélienne totale, qui s'élève à huit millions de personnes. Une vidéo d'une caméra de sécurité montre Hamdan qui tente de briser avec un objet pointu les vitres d'une camionnette de la police israélienne. Les policiers sortent du véhicule et l'un d'eux ouvre le feu sur le manifestant, qui a succombé à ses blessures à l'hôpital. Luba Samri, porte-parole de la police israélienne, a annoncé qu'une enquête avait été ouverte sur cette affaire. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, dans un communiqué, souligne qu'Israël ne peut en aucun cas tolérer des violences comme celles qui ont éclaté à Kafr Kana. (Amar Awad, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant