Heurts entre manifestants kurdes et salafistes en Allemagne

le
2

HAMBOURG, Allemagne, 8 octobre (Reuters) - La police allemande a utilisé dans la nuit de mardi à mercredi des canons à eau pour séparer des centaines de manifestants kurdes et des salafistes qui s'affrontaient près d'une mosquée de Hambourg, ont annoncé mercredi les autorités. Les heurts ont fait 14 blessés et 22 autres personnes ont été arrêtées. A l'issue d'une manifestation dans la journée à Hambourg, quelque 400 Kurdes se sont rassemblés mardi soir près d'une mosquée accueillant les islamistes radicaux pour dénoncer l'offensive des djihadistes de l'organisation Etat islamique contre la ville kurde syrienne de Kobani. Un groupe à peu près égal de salafistes s'est constitué pour leur faire face et des échauffourées ont éclaté. La police a indiqué avoir saisi des couteaux et des bâtons sur certains manifestants. A Celle, une ville située entre Hambourg et Hanovre, dans le nord de l'Allemagne, des heurts ont également éclaté entre des manifestants kurdes et des membres d'un groupe islamiste tchétchène. Cinq protagonistes et quatre policiers ont été blessés. L'Allemagne héberge une importante diaspora kurde, tandis que les salafistes, qui rêvent d'un retour à un islam des origines, représentent une infime minorité des quatre millions de musulmans du pays. Selon les services de renseignement allemands, leur nombre est cependant passé de 4.500 en 2012 à 5.500 l'an dernier. (Jan Schwartz; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.