Heurts entre l'EI et des soldats turcs dans le nord de l'Irak

le
0
    ANKARA, 22 mars (Reuters) - Un commando de djihadistes de 
l'organisation Etat islamique (EI) a attaqué mardi la base 
militaire de Bachika, dans le nord de l'Irak, et les soldats 
turcs qui y sont cantonnés ont riposté, a-t-on déclaré de source 
militaire. 
    La Turquie a déployé des militaires dans le nord de l'Irak 
en décembre, en invoquant des menaces pour la sécurité près de 
Bachika, où ses soldats entraînent une milice irakienne au 
combat contre l'EI. Bagdad s'est opposé à ce déploiement. 
    Ces affrontements avec l'EI ont eu lieu alors qu'un 
kamikaze, qui appartiendrait selon les autorités turques au 
groupe djihadiste, s'est fait exploser samedi dans une rue 
commerçante d'Istanbul, tuant quatre personnes et en blessant 
des dizaines d'autres. 
    Le gouvernement turc a également imputé à l'EI un attentat 
suicide dans lequel 12 touristes allemands ont trouvé la mort en 
janvier, également à Istanbul. L'EI n'a pas revendiqué ces 
attentats. 
 
 (Tulay Karadeniz; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant