Heurts entre forces tunisiennes et islamistes dans l'Ouest

le
0

(bilan actualisé, précisions) TUNIS, 17 septembre (Reuters) - Les forces tunisiennes ont tué deux militants islamistes lors d'affrontements mardi soir à Kasserine, dans la région du mont Chaambi, près de la frontière algérienne, ont annoncé mercredi les ministères de l'Intérieur et de la Défense. Le niveau d'alerte des forces de sécurité a été relevé mardi dans toute la Tunisie à l'approche des élections législatives du 26 octobre. "Les forces de sécurité et l'armée ont tué deux terroristes (...) dans la ville de Kasserine, l'un d'entre eux était sans doute algérien", ont dit les deux ministères dans un communiqué commun. Les forces de sécurité auraient également saisi des armes, dont deux Kalachnikov et des grenades, ajoute le communiqué. Depuis avril, des milliers de soldats et policiers ont été déployés dans le Djebel Chaambi où des extrémistes islamistes, certains liés à Al Qaïda, ont trouvé refuge. En juillet, dans cette région frontalière, au moins quinze soldats ont été tués lors d'attaques contre des postes et des barrages des forces de sécurité. Début septembre, un membre de l'Assemblée nationale constituante, Mohamed Ali Nasri, a échappé à une tentative d'assassinat à Kasserine. ID:nL5N0R304G (Tarek Amara,; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant