Heurts au Caire, trois manifestants islamistes tués-srces

le
0

(Actualisé avec nouveau bilan, contexte) LE CAIRE, 15 août (Reuters) - Trois manifestants islamistes ont été tués vendredi dans des affrontements avec les forces de l'ordre au Caire, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité égyptiens. Tous trois ont succombé à des blessures par balles lors de heurts entre plusieurs centaines de manifestants et la police à Gizeh, aux abords de la capitale égyptienne, précise-t-on. Selon le ministère égyptien de l'Intérieur, l'un des hommes portait un masque et une arme utilisée pour envoyer des cocktails molotov et des grenades. Jeudi, quatre manifestants et un policier avaient été tués au Caire dans des rassemblements à la mémoire des centaines de sympathisants des Frères musulmans tués il y a un an par les forces de l'ordre, selon le ministère de la Santé. ID:nL6N0QK5PT La confrérie ne peut plus organiser que de petites manifestations-éclair compte tenu de la répression qui s'est abattue sur elle depuis le renversement en juillet 2013 du premier président démocratiquement élu, l'islamiste Mohamed Morsi, après de grandes manifestations contre son régime. Les Frères, dont Mohamed Morsi est issu, ont été déclarés organisation terroriste l'an dernier et la branche politique du mouvement a été interdite la semaine dernière. (Maggie Fick; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant