Heurts à Nantes après une manifestation en mémoire du mort de Sivens

le
4

NANTES, 27 octobre (Reuters) - Une vingtaine de vitrines de commerces et du mobilier urbain ont été endommagés lundi soir à Nantes par des opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), à l'issue d'une manifestation organisée en mémoire du militant retrouvé mort ce week-end sur le chantier du barrage de Sivens (Tarn). Plus de 600 personnes s'étaient auparavant rassemblées dans le centre-ville pour dénoncer la «violence d'Etat», responsable selon elles de la mort de Rémi Fraisse, dont le corps a été découvert dans la nuit de samedi à dimanche après des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à l'issue d'une manifestation pacifique. Près de 200 personnes étaient également rassemblées lundi soir devant le commissariat de Rennes (Ille-et-Vilaine), derrière des banderoles «La police tue» et «Appel à la révolte», tandis qu'une dizaine de manifestations similaires avaient lieu en France. Rémi Fraisse, qui était âgé de 21 ans, a été victime d'une forte explosion, a déclaré lundi le procureur de la République d'Albi, Claude Dérens. ID:nL5N0SM4S5 (Guillaume Frouin, édité par Danielle Rouquié)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • boudet le mardi 28 oct 2014 à 08:32

    Beaucoup de questions sans réponse dans ce drame. Il me semble qu'une grenade lacrymogène n'explose pas si elle fonctionne normalement.D'autre part, il est également possible qu'un manifestant ait voulu la renvoyer, ce qui pourrait expliquer le choc violent.Une mort est toujours un drame, mais, pour quelqu'un qui selon son père n'était qu'en soutien, que faisait-il en première ligne?

  • boudet le mardi 28 oct 2014 à 08:31

    Beaucoup de questions sans réponse daIl me semble qu'une grenade lacrymogène n'explose pas si elle fonctionne normalement.D'autre part, il est également possible qu'un manifestant ait voulu la renvoyer, ce qui pourrait expliquer le choc violent.Une mort est toujours un drame, mais, pour quelqu'un qui selon son père n'était qu'en soutien, que faisait-il en première ligne?

  • mlaure13 le mardi 28 oct 2014 à 00:56

    Il faut redonner une virginité à nos institutions, et pourfendre énergiquement toutes les dérives sectaires et corporatives, qui sont la source d’une désespérance profonde de la population, et qui projettent le Pays dans un marasme sans fond !...La Veuve Guillotin piaffe d’impatience et sa vengeance sera terrible… Il lui faudra des océans de s//ang...du sang impur de ces mécréants !...

  • M5441845 le mardi 28 oct 2014 à 00:17

    Faillite, violence, le pays s'enfonce. Les antécédents dans l'histoire se sont toujours mal terminés....