Heurts à Florence en marge d'une manifestation anti-référendum

le
0
    MILAN, Italie, 5 novembre (Reuters) - Plusieurs centaines de 
manifestants cagoulés ont affronté la police anti-émeute samedi 
à Florence, en marge d'une manifestation contre la réforme 
constitutionnelle que le président du Conseil Matteo Renzi 
souhaite voir adoptée par référendum le 4 décembre en Italie.  
    Des manifestations contre le projet ont déjà eu lieu, mais 
aucune n'avait donné lieu à des violences.  
    Les jeunes protestataires ont défilé dans le centre de 
Florence et tenté de gagner une salle où Matteo Renzi, lui-même 
ancien édile de la ville, devait s'adresser devant la 
"Leopalda", la convention annuelle de son Parti démocrate. 
    Les heurts se sont produits aux abords du lieu de la 
réunion. 
    A quatre semaines du référendum, Matteo Renzi multiplie les 
meetings pour tenter de rallier l'opinion à son projet de 
réforme qui prévoit notamment, au nom de l'efficacité 
gouvernementale, de réduire le rôle du Sénat et les prérogatives 
des exécutifs des régions.  
    Les manifestants dénoncent quant à eux une réforme qui 
conduira à une excessive concentration des pouvoirs.  
    La très grande majorité des sondages d'opinion prédisent 
pour l'heure une victoire du "non" lors de la consultation. 
 
 (Agnieszka Flak; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant