Heureux et riche pour la Saint Valentin, mode d'emploi

le
2
Le record du Loto est de 24 millions d'euros détenu depuis le 6 juin 2011 par un joueur anonyme de Sarcelles (Val-d'Oise). AFP PHOTO MARION BERARD
Le record du Loto est de 24 millions d'euros détenu depuis le 6 juin 2011 par un joueur anonyme de Sarcelles (Val-d'Oise). AFP PHOTO MARION BERARD

(AFP) - Les amoureux pourront aussi être riches à l'occasion du traditionnel Super Loto de la Saint Valentin de la Française des Jeux (FDJ) qui propose vendredi soir une cagnotte de 14 millions d'euros.

A condition de cocher les six bons numéros du premier rang (une chance sur 19.068.840), le ou les gagnants pourront décrocher ou se partager cette somme.

Si le tirage consacre un gagnant ou plusieurs gagnants, il(s) rejoindra(ont) le club des 12 personnes à avoir empoché au moins un million d'euros depuis le début de l'année, dont deux gagnants Euro Millions (respectivement 72 et 65 millions d'euros), un gagnant du Loto à 12 millions d'euros et deux autres à 6 millions d'euros.

Le record du Loto est de 24 millions d'euros détenu depuis le 6 juin 2011 par un joueur anonyme de Sarcelles (Val-d'Oise).

Né en 1976, le Loto a enregistré en 2013 un total de ventes de 1,54 milliard d'euros. C'est le deuxième jeu de la FDJ derrière le jeu de grattage Cash.

Le Loto a consacré 44 millionnaires en 2013 (41 en 2012).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • eskimmo le lundi 17 fév 2014 à 13:58

    On apprécie les réflexions des papys chauves sarkozystes qui ruminent leurs frustrations en fustigeant ceux qui ne travaillent pas. Sauf les retraités bien sûr.

  • M3182284 le dimanche 16 fév 2014 à 18:46

    ça ne choque personne que le travail, l'investissement soient lourdement fiscalisés mais pas le jeu? Ah j'oubliais quelles sont les populations qui jouent le plus...Celles aussi qui travaillent et investissent le moins.