Hervé Renard doit aussi s'adapter

le
0
Hervé Renard doit aussi s'adapter
Hervé Renard doit aussi s'adapter

Si l'apport des recrues estivales est pour l'instant insuffisant, Hervé Renard, le successeur de René Girard, doit également trouver la bonne formule au LOSC. Et ce n'est pas évident pour l'instant.

Alors que le LOSC connaît un début globalement décevant, avec une douzième place au classement, les recrues estivales sont logiquement contestées. Baptiste Guillaume (Lens), Yassine Benzia (Lyon), Junior Tallo (AS Rome) ou encore Mounir Obbadi (Monaco) sont attendus au tournant. Mais le discours est aussi valable pour Hervé Renard, qui reste d’ailleurs la principale tête d’affiche du Mercato d’été (Willy Sagnol, Patrick Vieira et Jocelyn Gourvennec avaient aussi été approchés).

Un groupe amputé de plusieurs cadres 

Après avoir brillé avec des sélections africaines (la Zambie et la Côte d’Ivoire qui ont remporté la CAN sous ses ordres) et frôlé l’exploit sur le banc de Sochaux, le natif d’Aix-les-Bains se retrouve pour la première fois aux commandes d’une écurie censée au moins jouer la première partie du tableau. Et ceci malgré des moyens réduits et les départs de plusieurs cadres (notamment Nolan Roux, Idrissa Gueye et Simon Kjaer). Mais appelé à prendre le relais de René Girard, Hervé Renard - qui s’est engagé jusqu’en juin 2018 - doit notamment trouver ses marques dans un nouveau contexte et dans un rôle différent de celui de sélectionneur.

Le métier de sélectionneur n’est pas celui d’entraîneur de club

Son discours va-t-il passer au quotidien et non plus lors de rassemblements internationaux ? Pour l’instant, l’adaptation apparaît difficile et le technicien nordiste reste à la recherche de la bonne formule. Mais il peut compter sur le soutien de sa direction et sur celui des supporters des Dogues. « Je suis comblé car je pense que vous faites preuve d'indulgence, a-t-il expliqué lors d’un questions-réponses sur le compte Twitter officiel du club du président Michel Seydoux. Cela permet de garder de la sérénité et je vous en remercie. Le podium ? On connaît l'objectif : Lille se doit de finir dans le premier tiers. Mais il faut fixer la barre haut. »

Trois suspendus contre Guingamp

En attendant un éventuel renfort offensif, Hervé Renard va d’abord essayé de confirmer la dernière victoire contre Montpellier (2-0, 9eme journée de Ligue 1), le 2 octobre. Rendez-vous samedi sur la pelouse de Guingamp. Et ce sera tout sauf évident avec les suspensions de Sébastien Corchia, Eric Bauthéac et Rio Mavuba. L’occasion de dissiper les doutes ou de laisser planer un certain scepticisme, même si les joueurs ont évidemment leur part de responsabilité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant