Hervé Morin travaille à son programme

le
0
Le président du Nouveau Centre veut convoquer un conseil extraordinaire le 22 ou le 23 janvier pour faire voter les militants du Nouveau Centre sur l'idée d'une confédération centriste et sur le principe d'une candidature en 2012.

Leur débarquement simultané du gouvernement a rapproché Hervé Morin et Jean-Louis Borloo. Le président du Nouveau Centre (NC) n'était pas volontaire pour partir, tandis que son homologue du Parti radical a choisi de s'en aller, faute d'avoir obtenu Matignon. Mais aujourd'hui, ils partagent le même objectif: fédérer les centres. Chacun à sa manière. Tandis que l'ex-ministre de l'Environnement organise des festivités «républicaines» à Paris, son ancien collègue de la Défense intensifie ses déplacements sur le terrain. Ce mercredi, il était dans les Bouches-du-Rhône, où il a notamment déjeuné avec des militants et des chefs d'entreprise à Château-Gombert, un canton du XIIIe arrondissement de Marseille qu'espère bien remporter la candidate NC Sonia Léon-Arzano aux cantonales de mars prochain. Une réunion de soutien, donc, mais aussi l'occasion pour Morin de construire son futur projet présidentiel.

Comme il l'a expliqué à ses convives ce mercredi, la chose

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant