Hervé Morin déterminé, mais jusqu'à quand ?

le
0
Des élus du Nouveau Centre qui viennent d'apporter leur soutien à Nicolas Sarkozy croient savoir qu'Hervé Morin se retirera vers le 10 mars.

«Un geste d'élégance.» C'est ainsi que Jean-François Copé a justifié mercredi le choix de l'UMP de ne pas investir de candidat face à Hervé Morin dans la 3e circonscription de l'Eure où le président du Nouveau Centre est député sortant. Cette élégance préfigurera-t-elle un retrait de Morin de la course à la présidentielle, comme l'y invitent bon nombre de députés et d'élus NC et UMP? «Cela ne concerne pas simplement ma circonscription, mais toutes celles où un député NC est sortant. Je n'en ai pas parlé avec le chef de l'État ou négocié quoi que ce soit. J'ai toujours dit que nous appartenions à la majorité et j'ai été clair sur mes intentions au second tour.»

Pour Hervé Morin, ce «geste» de l'UMP est naturel. «Les socialistes ne reprochent pas aux Verts d'avoir une candidate à l'Élysée. Ils ont passé un accord pour les législatives. Pourquoi cela serait-il différent entre l'UMP et le NC?» Morin rappelle que les députés NC «ont été loyau

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant