Hervé Morin choisit Le Maire

le , mis à jour à 06:29
2
Hervé Morin choisit Le Maire
Hervé Morin choisit Le Maire

Toutes chapelles confondues, les centristes dîneront ce soir au Sénat autour de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing pour parler d'Europe. C'est bien le seul sujet qui peut encore réunir autour d'une même table Jean-Pierre Raffarin (LR), François Bayrou (MoDem), Jean-Christophe Lagarde et Hervé Morin (UDI), ou même le « retraité » François Léotard, qui ont tous répondu présent. Car en dehors d'une invitation du « pater familias » de l'ancienne UDF, la famille centriste reste plus atomisée que jamais à l'heure de choisir son champion pour la primaire de la droite et du centre.

 

Outre le MoDem de Bayrou, de nombreux parlementaires UDI ont déjà pris position pour Alain Juppé. Le Parti radical valoisien (une branche de l'UDI) votera le 12 octobre, probablement aussi en faveur du maire de Bordeaux. Et Hervé Morin ? Le président de la région Normandie et patron du Nouveau Centre (autre composante de l'UDI) nous l'annonce en exclusivité : avec une centaine d'élus, il soutiendra Bruno Le Maire pour le scrutin du 20 novembre, parce qu'il « incarne le renouveau en politique ».

 

« Nous sommes les seuls en Europe à ne pas connaître un renouvellement de la classe politique tous les dix ou quinze ans. Ailleurs, lorsque l'on a exercé le pouvoir et échoué, on s'en va. Dans un contexte de profonde défiance vis-à-vis des politiques, on a plus que jamais besoin d'oxygénation. Bruno Le Maire est aussi le seul dans cette primaire de la droite et du centre à faire de l'éducation sa priorité absolue », estime Morin, qui matérialisera dès ce matin son choix, en accompagnant Le Maire dans une association d'insertion à Asnières (Hauts-de-Seine).

 

Ancien ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy, Morin n'a donc pas choisi de soutenir l'ancien chef de l'Etat. « On voit bien que son sujet est de mobiliser le noyau dur électoral de droite au premier tour. Pas celui des centristes », ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 il y a 2 mois

    et son copain du parti choisit JUPPE !

  • M4189758 il y a 2 mois

    JPi - S'ils en parlent de l'Europe qu'ils pensent à stopper les aides financières françaises aux agriculteurs et qu'ils fassent tout pour que ceux ci, s'alliant en coopératives, obtiennent des prix justes pour leur travail.