Hervé Mariton : Sarkozy n'a pas un « comportement convenable »

le
8
Hervé Mariton : Sarkozy n'a pas un « comportement convenable »
Hervé Mariton : Sarkozy n'a pas un « comportement convenable »

Député de la drôme et maire de Crest, Hervé Mariton souligne qu'à l'inverse des deux autres candidats à la présidence de l'UMP il s'engage, s'il est élu, à ne pas briguer l'Elysée en 2017.

Vous serez aujourd'hui l'invité de Sens commun, ce mouvement associé à l'UMP et animé par des cadres de la Manif pour tous, comme Bruno Le Maire et Nicolas Sarkozy. Qu'attendez-vous de cette journée ?

HERVÉ MARITON. J'y vais pour parler du fond. Je vais notamment rappeler l'authenticité de mes convictions, la clarté de ma position sur le mariage, mais aussi sur la famille, en réclamant de nouveau l'abrogation de la loi Taubira.

Cette position est pourtant loin d'être partagée à l'UMP. Sarkozy n'a même pas pris de position...

Tous ceux qui n'assument pas d'être clairs ont tort. Ça vaut sur ce sujet comme sur les autres. Pour aujourd'hui et pour 2017, seule la clarté peut nous sauver. Pour résumer, ça veut dire qu'il ne faut pas faire comme Nicolas Sarkozy qui dit qu'on verra après. Moi, je suis pour l'abrogation de la loi Taubira, car je redoute l'enchaînement mariage, filiation et ensuite revendication de la PMA et de la GPA.

Toutefois, revenir sur des droits acquis, n'est-ce pas impossible ?

Evidemment, on ne va pas démarier les personnes mariées, on ne va pas désadopter les enfants qui l'auront été. Mais, en respectant les situations acquises, on doit souhaiter que les situations ne se renouvellent pas pour le futur.

Il n'y aura eu aucun débat entre vous trois, essentiellement du fait que Nicolas Sarkozy a refusé toutes les propositions. Le regrettez-vous ?

Totalement. Pour cette journée organisée par Sens commun, nous ne nous croiserons même pas. De plus, il a exigé d'intervenir le dernier, au nom de son statut d'ancien président de la République. Ce comportement n'est n'y convenable ni recevable dans une campagne électorale. Nous sommes tous à égalité dans cette campagne.

Sauf qu'il vise aussi la présidentielle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • l.moenne le samedi 15 nov 2014 à 12:10

    Mariton n'est qu'un demago, qui ne vaut pas mieux que Sarko, Ni ces 2 personnes, ni aucun socialistes n'à les épaules pour diriger la France!

  • M7393434 le samedi 15 nov 2014 à 12:03

    Mais OUI, puisqu'il a promis des droits dans l'Assurance-vie en campagne 2007 comme le transfert et il a refusé. Lors des PLFSS 2011, mais Mr MARITON lui qui est de la commission des Finances actuelle, il a été intervenant aux assises des l'AFER et sur demande de rendez-vous pour avancer dans les droits de l'Assurance vie. Il ne répond pas...

  • mlaure13 le samedi 15 nov 2014 à 11:34

    Il s’y rend sans éteindre son micro ? où l’on entend clairement la conversation entre Thierry Tidona et Nicolas Sarkozy, on apprend que l’ancien président a proposé un poste au militant en échange du retrait de sa question… gênante… "Si je suis élu à la présidence de l'UMP (...), vous serez nommé dans la commission financière. (...) Vous serez dans le petit groupe où on va mettre 4 ou 5 personnes, dont un représentant des militants, je vous propose de l'être.

  • mlaure13 le samedi 15 nov 2014 à 11:32

    Le 13 novembre dans l’émission Complément d’enquête sur France 2. Les journalistes suivaient Thierry Tidona, militant UMP qui a porté plainte dans l'affaire Bygmalion et qui réclame la transparence. Remarqué dans les hautes sphères de l’UMP, les caméras le suivent lors d’un meeting de Nicolas Sarkozy où le militant a prévu de poser une question sur Bygmalion. Avant le meeting, il est invité dans les loges où Nicolas Sarkozy l'y attend

  • M8252219 le samedi 15 nov 2014 à 11:15

    Mr Hollande n'aime pas les sans dents:Il doit apprécier N.Sarkozy,machoire de tigre et dents pointues.

  • M8252219 le samedi 15 nov 2014 à 11:12

    N. Sarkozy vend déjà les fauteuils pour rallier des votes "achat de votes c'est pas condamnables !!!!

  • frk987 le samedi 15 nov 2014 à 10:54

    Qu'il continue ses attaques et ce sera le plus vieux donc le moins concerné par l'avenir qui sera élu. Brillante vision de la France à...court terme, vu l'âge de Juppé !!!!

  • .jpeg le samedi 15 nov 2014 à 10:46

    J'aime le titre accrocheur et son adéquation avec le contenu de l'interview. Le show, toujours le show.