Héroïnomanes rageurs et tueurs en série... La sélection du « Monde des livres »

le
0

Chaque jeudi dans La Matinale, la rédaction du « Monde des livres » choisit pour vous romans, essais ou bandes dessinées.

Cette semaine, « Le Monde des livres » vous propose trois ouvrages : le prequel de Trainspotting, roman d’Irvine Welsh porté à l’écran par Danny Boyle, le récit drolatique des malheurs d’un serial killer et un essai du sociologue allemand Klaus Theweleit, incursion dérangeante dans l’univers mental des tueurs de masse.

PREQUEL. « Skagboys », d’Irvine Welsh

Avec le magistral Skagboys, l’Ecossais Irvine Welsh achève sa trilogie consacrée à Mark Renton, Sick Boy, Spud, Tommy et Franco Begbie, bande d’amis originaires de Leith, le quartier prolétaire d’Edimbourg. Commencée en 1993 par Trainspotting (Au diable vauvert, 2011), révélation fracassante d’un auteur punk réinventant la prose par l’oralité slang, cette fresque sur les ravages du thatchérisme et les dérives d’une jeunesse sans espoir ni illusion, portée à l’écran en 1996 par Danny Boyle, s’est poursuivie avec Porno (Au diable vauvert, 2008).

A rebours de la chronologie, ce nouvel opus de près de 800 pages tient du roman de formation. Il complète, par la genèse, le parcours chaotique d’une poignée d’individus tantôt victimes, tantôt sadiques. Chômage de masse, bastons de rue, difficultés familiales, bientôt épidémie de sida… Ils tombent dans la drogue les uns après les autres. Entre euphorie narcotique et crises de manque, ces vingtenaires multiplient les coups foireux et les cambriolages pour payer leur dose. Il y a du grotesque, parfois de la tendresse, des accès de rigolade ou de violence, des vies et des amours atro...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant