Hermès relève sa prévision de marge après un 4e trimestre solide

le
0
HERMÈS OPTIMISTE POUR SA MARGE OPÉRATIONNELLE 2013
HERMÈS OPTIMISTE POUR SA MARGE OPÉRATIONNELLE 2013

PARIS (Reuters) - Hermès a vu sa croissance organique ralentir au quatrième trimestre, tout en signant une des meilleures performances affichées jusqu'ici par les acteurs du luxe, et a révisé en hausse sa prévision de marge opérationnelle 2013.

Le sellier, réputé pour sa résilience grâce à un positionnement très haut de gamme moins touché par le ralentissement en Chine, a publié un chiffre d'affaires annuel de 3,75 milliards d'euros, signant une hausse limitée à 7,8% par l'impact défavorable de l'appréciation de l'euro face au yen et au dollar, et de 13% hors variations de change.

Le consensus ThomsonReuters I/B/E/S était de 3,78 milliards d'euros.

Sur le seul quatrième trimestre, sa croissance organique est ressortie à 11%, en retrait par rapport aux 12,9% du troisième trimestre, mais sur une base de comparaison particulièrement élevée: les ventes avaient grimpé de 18,5% au dernier trimestre 2012.

Fort de ces chiffres, Hermès dit anticiper une marge opérationnelle courante 2013 "très légèrement supérieure" au plus haut niveau historique de 32,1% atteint en 2012.

Malgré ce tassement au 4e trimestre, le fabricant des sacs Birkin et des "carrés" de soie fait mieux que nombre de ses grands concurrents, à commencer par LVMH, qui détient 23% de son capital et qui signé une croissance de 8% en fin d'année, surtout tirée par ses circuits de distribution sélective (Sephora, les réseaux DFS de duty free). Le suisse Richemont, propriétaire de Cartier, a ralenti la cadence à 9%, quand l'italien Prada a lui aussi publié une croissance organique de 11%.

Par ailleurs, compte tenu de sa trésorerie disponible, le groupe a décidé de verser à ses actionnaires un acompte sur dividende de 1,5 euro par action le 28 février.

Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant