Hermès prudent sur sa marge après un nouveau cru record

le
0
HERMÈS PRUDENT SUR SA MARGE 2012
HERMÈS PRUDENT SUR SA MARGE 2012

PARIS (Reuters) - Hermès International, qui vient de signer une nouvelle année de résultats record et supérieurs aux attentes, affiche sa prudence concernant l'évolution de sa marge opérationnelle 2012 alors qu'il anticipe une croissance d'environ 10% pour ses ventes de maroquinerie.

Le groupe de luxe, qui vole de record en record et défie la crise européenne, comme ses grands concurrents, a vu son résultat opérationnel bondir de 32,5% en 2011 et sa marge atteindre un nouveau sommet à 31,2%.

Pour 2012, Hermès a réitéré son objectif de croissance de l'ordre de 10% à taux constant, une prévision de long terme prudente et régulièrement dépassée ces dernières années.

Lors d'une conférence, son gérant Patrick Thomas a précisé tabler sur une croissance de l'ordre de 10% pour la maroquinerie, dont la dynamique a faibli au dernier trimestre 2011 faute de capacités de production suffisantes.

Il a ajouté que la marge opérationnelle 2012 serait inférieure à celle de l'an dernier et "probablement comprise entre celle de 2010 (27,8%, NDLR) et celle de 2011".

Choyant ses actionnaires, qui comptent LVMH à hauteur de 22,3% du capital, Hermès a opté pour un dividende exceptionnel de 5 euros par action.

"On nous a souvent reproché de distribuer un dividende faible. Cette fois-ci, le moment était venu de faire un geste envers les actionnaires", a observé le gérant du groupe.

"Il s'agit d'un geste exceptionnel, il ne sera certainement pas récurrent", a-t-il précisé.

Patrick Thomas a également indiqué que le groupe ne prévoyait pas de rachats d'actions massifs en 2012, après y avoir consacré 286 millions d'euros l'an dernier.

Dopée par ces résultats et l'annonce d'un dividende exceptionnel, l'action Hermès affiche la plus forte hausse de l'indice SBF 120. A 12h10, le titre prend 3,2% à 252,20 euros, dans un marché en repli de 1,5%. Depuis le début de l'année, le titre affiche un gain de 9%.

Les analystes de Natixis parlent de "chiffres au-dessus de la prévision (du groupe) et des attentes", qui devraient "encore conforter le sentiment favorable sur le secteur, renforcé déjà après BaselWorld et la publication de Tiffany mardi".

Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant