Hermès porté au T2 par la maroquinerie et le Japon

le
0

(Actualisé avec précisions) PARIS, 21 juillet (Reuters) - Hermès HRMS.PA a vu sa croissance organique accélérer le pas au deuxième trimestre grâce à la maroquinerie, sa division phare, et à la poursuite d'une très forte dynamique au Japon. Les ventes du fabricant des sacs "Birkin" ou des "carrés" de soie ont progressé de 9,7% à taux de change constants, après une hausse de 8% du premier trimestre, s'inscrivant dans le haut de la fourchette de 8% à 10% attendue par les analystes, grâce notamment à une nette accélération (+14,9%) dans la maroquinerie. Profitant des nouveaux flux touristiques chinois vers le Japon, Hermès voit ses ventes grimper de 26,5% dans le pays, tandis qu'elles ralentissent à 6% en Asie hors Japon. Les tendances restent solides en Europe et aux Etats-Unis, avec des progressions respectives de 9% et 10,9%. Dans un environnement devenu plus difficile pour le luxe avec la chute des flux touristiques à Hong Kong et Macao, le ralentissement du marché chinois et l'effondrement du tourisme russe, le sellier confirme sa prévision d'une croissance organique de 8% sur l'ensemble de l'année, après avoir revu en baisse sa prévision début février. ID:nL5N0VM24M Hermès a également confirmé que sa rentabilité opérationnelle serait en léger repli au premier semestre en raison des mécanismes de couvertures de changes et de la baisse de l'euro. Les ventes ont totalisé 1,177 milliard d'euros, signant une progression de 22,2% en données publiées, dopées par les effets de changes positifs liés à la baisse de l'euro. Le communiqué : http://bit.ly/1VnOoUd (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant