Hermès ne déçoit pas

le
0
Une boîte siglée Hermès. (© M. Ablegglen)
Une boîte siglée Hermès. (© M. Ablegglen)

Hermès, fidèle au rendez-vous. Au premier semestre, le champion de l'hyper luxe français a affiché des ventes de 2,3 milliards d'euros, en croissance de 21% et de 9% en progression organique. Si la croissance des ventes de 6,6% en France est un peu en dessous des attentes, le groupe a impressionné au Japon (280 millions d'euros, en croissance organique de 20,5%) et sur la zone Amériques (403,8 millions pour une progression de 10,3% à taux de change constants (TCC)).

Bloc "A lire aussi"

Côté métiers, le succès de la division maroquinerie et sellerie (46% des ventes) ne se dément pas, avec une progression de 13,6%. Le métier «vêtements et accessoires» affiche, lui, une hausse de 8,1% À notre aussi le dynamisme de la branche «autres métiers d'Hermès». Même si elle ne réprésente que 6% des ventes, cette division, qui regroupe la bijouterie et les produits Hermès Maison, affiche une jolie progression de 11,8%.

La croissance du groupe de luxe s'est accélérée sur la seconde partie du semestre avec +9,7% au deuxième trimestre après +8% au premier.

Concernant les objectifs 2015, Hermès ne se mouille pas trop, se contentant de préciser : «Malgré les incertitudes économiques, géopolitiques, et monétaires dans le monde, l’objectif à moyen terme de progression du chiffre d’affaires à taux constants est de l’ordre de

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant