Hermès : LVMH écope de 8 millions d'amende devant l'AMF

le
0
Le gendarme de la Bourse a sanctionné les conditions dans lesquelles le numéro un du luxe est entré à l'automne 2010 au capital d'Hermès, dont il détient aujourd'hui 22,8 %.

La commission des sanctions de l'Autorité des marchés a infligé une lourde amende - 8 millions d'euros - à LVMH. Elle a ainsi sanctionné les conditions dans lesquelles le numéro un du luxe est entré à l'automne 2010 au capital d'Hermès, dont il détient aujourd'hui 22,8 %.

Le gendarme de la Bourse a en effet jugé que LVMH avait fait preuve d'une «opacité délibérément entretenue» et aurait dû informer le marché dès juin 2010 de ses opérations, concrétisées en octobre de la même année. Car, aux yeux de la commission des sanctions, le faisceau d'indices est suffisamment fourni pour considérer que LVMH avait bel et bien l'intention de s'emparer d'actions Hermès, même si, au départ, les produits financiers dérivés qu'il avait acquis auprès de trois banques ne prévoyaient pas cette possibi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant