Hermès: Aurel BGC n'est plus à 'vendre'.

le
0

(CercleFinance.com) - Après une baisse de 15% du titre ces six derniers mois, Aurel BGC relève son opinion sur Hermès de 'vendre' à 'conserver', compte tenu d'un potentiel baissier qui lui semble maintenant limité par rapport à son objectif de cours rehaussé de 290 à 300 euros.

'Hermès n'est certainement pas immunisé contre une possible érosion de la demande alors que les craintes de ralentissement de l'économie mondiale ont rarement été aussi fortes depuis la crise de 2008/09', reconnait l'analyste au vu du chiffre d'affaires.

Il rappelle que la maison de luxe a publié ce matin un CA en hausse de 14,5% à 1.399 millions d'euros, soit un niveau proche de l'estimation du bureau d'études (1.426 millions) qui se situait dans le haut de fourchette du consensus (1.370 millions).

Aurel BGC considère toutefois que les fondamentaux uniques de Hermès ainsi que son profil défensif (meilleure visibilité sur la croissance au sein du secteur) devraient lui permettre de continuer à surperformer ses principaux concurrents en 2016.

'Dans ce contexte de marché très incertain, Hermès fait clairement figure de valeur refuge. Cela se traduit par une prime très élevée qui reflète déjà la qualité très supérieure des fondamentaux du groupe', ajoute l'analyste.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant