Hermès : Albert Frère ne détient aucun titre

le
0
L'homme d'affaire belge, proche de Bernard Arnault patron de LVMH, met les choses au point en indiquant au Figaro ne détenir aucun titre du groupe Hermès.

Contacté ce mardi matin par le Figaro, Albert Frère préfère mettre les choses au point. « Je ne détient pas un seul titre Hermès », affirme l'investisseur belge. Une déclaration qui vise à couper court aux spéculations relancées ce matin par Fabrice Rémon, associé chez Deminor, cabinet de conseil aux actionnaires mandaté par Hermès. Dans un entretien à La Tribune, ce dernier explique qu'il «ne serai(t) pas étonné que sur les 7% du flottant restant désormais, 2% à 3% soient dans des mains amies de LVMH, telles que celles d'Albert Frère, souvent présent dans les coups précédents».

Proche de Bernard Arnault, avec qui il a notamment investi dans Cheval Blanc, l'homme d'affaires belge a toujours eu un faible d'investissement pour les grandes marques emblématiques françaises... et pour les situations familiales parfois complexes, comme ce fut le cas chez Taittinger. Mais cette fois, LVMH a joué son coup sans Albert Frère, sans d'ailleurs que les relations n

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant