Héritage : le risque du règlement de comptes

le
0
Même si la loi et la société encadrent ce moment clé dans la famille, sa répercussion psychologique domine? au point de transformer parfois le partage en pugilat.

L'actualité, mais aussi les films ou les romans viennent sans cesse nous le rappeler: l'héritage est l'un des ressorts les plus dramatiques de la vie familiale. Parce qu'à travers lui, il y a une confrontation inévitable à la mort, à ses effets et à sa toute-puissance. Mais aussi parce que les démarches juridiques et les réunions familiales auxquelles l'événement oblige peuvent réveiller des sentiments anciens que chacun aurait préféré laisser de côté.

En ce sens, l'événement est hautement émotionnel, ainsi que le confirment les notaires, premiers témoins des psychodrames si fréquents. «Lorsque nous réglons une succession, nous risquons toujours de voir la pâte humaine lever dans tous ses aspects: parfois le meilleur, et aussi, souvent... le pire», confie Me Jacques Benhamou, notaire à Paris et auteur de Héritage, patrimoine, successions - Où en êtes-vous ? (Éd. du Cherche-Midi). Et ce professionnel de reconnaître que, finalement, «l'aspect émotio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant