Hercule, le robot qui rend l'homme plus fort

le
0
Conçu en deux ans par une PME, RB3D, Hercule est un robot collaboratif qui accompagne les mouvements et décuple la force de son utilisateur.

Aurélie Riglet a 25 ans. Elle est ingénieur en mécatronique, cette discipline scientifique qui marie la mécanique et l'électronique. Elle est le pilote d'essai d'Hercule, le premier exosquelette français et européen qui se dévoile en première mondiale au salon Milipol, le grand rendez-vous des professionnels de la sécurité. Aurélie Riglet fera des démonstrations de ce robot collaboratif ou «cobot» dont la mission est d'aider l'être humain à porter des charges pouvant aller jusqu'à 100 kilos. La jeune femme travaille pour RB3D, une PME créée en 2001 par de jeunes ingénieurs, qui a développé ce prototype unique en son genre dans le monde.

Tout a commencé au début des années 2000. Une poignée de jeunes ingénieurs a l'habitude de se réunir pour échanger des idées. Ce sont des fous de technologie. Ils ont lu les livres de science-fiction d'Isaac Asimov et autres Clifford D. Simak. Ils sont fans de «Strange», un des «comics» américains, ces magazines qui r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant