Hercule : l'affaire en or de la Monnaie de Paris

le
0
Les nouvelles pièces en or et argent se sont arrachées, alors que leur poids s'avère bien inférieur à leur valeur faciale.

Elle se donnait un bon mois pour tout écouler. Quelques heures auront suffi. La Monnaie de Paris a attiré les foules le week-end du 9 au 10 avril, lors de la mise en vente de deux nouvelles pièces: 10.000 pièces de 1000 euros en or frappées à l'effigie du héros grecque Hercule. Une véritable ruée vers l'or, qui s'est sans nul doute avérée très profitable pour la vénérable institution. Et pour cause : chaque pièce était composée de 20 grammes de métal jaune. Ce qui leur confère une valeur au poids de 650 euros au cours actuel, soit 32,5 euros le gramme.

Mais sachant que la Monnaie de Paris a acheté l'or qui a servi à la fabrication de ces pièces bien avant le lancement de l'opération, et compte tenu du fait que ce métal n'a cessé de flamber ces derniers mois, on peut imaginer que le bénéfice a été largement supérieur aux 350 euros par pièce, soit bien plus de 3,5 millions d'euros au total ! Même raisonnement concernant les pièces de 100 euros argent lan

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant