Herbalife se défend d'être le Madoff du régime

le
0
Un fond spéculatif accuse le roi de la vente directe de compléments nutritionnels d'avoir bâti un système pyramidal.

Herbalife contre-attaque. Le mois dernier, le leader américain des compléments nutritionnels et produits de régime, commercialisés par un réseau de vendeurs indépendants, a été accusé par le gérant de fonds spéculatif Bill Ackman d'être une gigantesque opération frauduleuse.

Lors d'un exposé devant plusieurs dizaines d'analystes à New York, Michael Johnson, le patron d'Herbalife, a présenté jeudi sa défense et démenti point par point les accusations, avec une émotion difficilement contenue.

Ce poids lourd de la vente directe, dont le siège se trouve aux îles Cayman, a voulu démontrer que sa croissance dépendait bel et bien de la vente effective de ses produits à des millions de consommateurs et non pas, comme l'accuse Ackman, d'un réseau pyramidal de revendeurs, qui absorberait ses stocks de produits et en financerait l'achat.

...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant