Hérault : Robert Navaro en difficulté

le
0
La femme du sénateur Robert Navarro a été mise en examen mardi dans cette affaire portant sur des frais de bouche et de voyages excessifs.

L'affaire de la «pizza connection» n'en finit pas de faire des vagues au sein de la fédération socialiste héraultaise, une des plus influentes de l'Hexagone avec celles du Nord et des Bouches-du-Rhône. Lundi, quatre personnes dans l'entourage de l'ancien premier secrétaire départemental de l'Hérault, Robert Navarro, ont été placées en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Montpellier.

Parmi elles, sa femme, Dominique Navarro, a été mise en examen mardi. Assistante de François Rebsamen, président du groupe socialiste au Sénat et maire de Dijon, elle a été remise en liberté et placée sous contrôle judiciaire, conformément aux réquisitions du parquet.

Trois autres personnes ont été gardées à vue. Elles ont été remises en liberté dès lundi soir: outre la femme de l'ex-député européen (2004-2008), ses deux attachés parlementaires de l'époque, ainsi que le maire de la commune héraultaise d'Avène. En tout, une dizaine de personnes ont ét

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant