Hérault : des milliers de personnes bloquées toute la nuit par les inondations

le
0
Hérault : des milliers de personnes bloquées toute la nuit par les inondations
Hérault : des milliers de personnes bloquées toute la nuit par les inondations

Des trombes d'eau se sont abattues sur le sud-est de la France lundi provoquant d'important dégâts. Le Premier ministre Manuel Valls a appelé lundi soir à la vigilance face aux intempéries dans l'Hérault, qui devraient mobiliser selon Matignon jusqu'à 1000 pompiers au cours d'une nuit qui s'annonçait encore «difficile» avec les très fortes pluies.

Lors d'un entretien avec le maire de Montpellier, Philippe Saurel, dont la ville est sous les eaux, Manuel Valls a apporté «tout son soutien à ce dernier et lui a assuré l'entière mobilisation des moyens de l'Etat», a indiqué Matignon. Le chef du gouvernement «tient à adresser aussi un message de soutien aux populations, aux personnes bloquées dans les gares, ainsi qu'à tous les services de l'Etat qui sont ce soir à la manoeuvre», a souligné son cabinet. Le Premier ministre, «très attentif» à la situation, «tient aussi à appeler à la vigilance pour cette nuit qui s'annonce aussi difficile».

Environ 1500 personnes auraient été accueillies lundi soir dans les centres d'hébergement ouverts à Montpellier et dans sa région.  Et un millier de collégiens et de lycéens sont forcés de domri dans leur établissement, 500 personnes sont bloqués à l'aéroport de Montpellier et, enfin 1500 voyageurs devraient passer la nuit dans les gares entre Nîmes et Béziers. 

Selon Matignon interrogé vers 22h40, 600 pompiers ont d'ores et déjà été mobilisés sur place «et de gros renforts sont attendus dans la nuit pour arriver à 1 000», alors que les fortes pluies s'abattent sur l'ensemble de l'Hérault placé lundi en vigilance rouge jusqu'à mardi 10 heures, mais également dans le Gard.

Dans l'Hérault, particulièrement touché, un numéro d'information pour le public a été mis en place par les autorités (0.811.000.634). Plus de 170 interventions ont été réalisées par les sapeurs-pompiers appuyés par trois hélicoptères patrouillant sur zone.

A Montpellier, le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant