Henri Plagnol invite les ténors de la droite

le
0
Le maire de Saint-Maur-des-Fossés doit faire face à un adversaire de droite, dimanche, lors du deuxième tour des législatives dans sa circonscription.

Maire UDI de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), resté proche de l'UMP qui l'a investi, Henri Plagnol est doublement ennuyé, à quelques jours du deuxième tour des législatives dans sa circonscription, la 1re du Val-de-Marne. Avec 70 % d'abstention au premier tour et un adversaire de droite au deuxième, son ancien adjoint à la mairie, la partie s'annonce pour lui pénible, voire risquée.

Élu à 57 % en juin, l'ex-secrétaire d'État a vu son élection invalidée du fait du choix de son suppléant, déjà suppléant au Sénat. Or au premier tour de la partielle, dimanche dernier, à peine plus de 30 % des électeurs se sont déplacés, surtout dans les cantons de ­droite. Résultat, son adversaire PS Akli Mellouli (19,99 %) a été éliminé et c'est le dissident UMP, Sylvain Berrios, qui est arrivé en deuxième position avec ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant