Henri Guaino : «Le front républicain ne fait que nourrir les extrêmes»

le
0
Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, réaffirme la position marquée par le chef de l'État en fin de semaine sur les élections cantonales, rejetant alliance avec le FN et vote pour la gauche.

La popularité du couple exécutif a encore enregistré ce week-end une baisse supplémentaire dans le baromètre Ifop pour le JDD. Nicolas Sarkozy est désormais le président de droite le plus impopulaire, avec 29% seulement de bonne opinion, selon cette étude. C'est sur ce fond de sondages toujours aussi négatifs qu'Henri Guaino était l'invité du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI». S'il ne s'est pas prononcé sur cette impopularité qui dure, il a été interrogé sur le phénomène de ces derniers jours: la montée du Front national. «Je ne conteste pas la radicalisation de la société française, qui est le reflet de ce qui se passe dans bien d'autres pays», a d'abord établi le conseiller spécial du chef de l'État.

Guaino s'est refusé à reconnaître au gouvernement en place une responsabilité particulière dans cette évolution de l'opinion. «C'est l'échec de tout le monde, et de personne», a-t-il plaidé en se renvoyant avant tout vers les causes profondes du vote p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant