Henri Guaino : «La justice est devenue folle»

le
0
Henri Guaino : «La justice est devenue folle»
Henri Guaino : «La justice est devenue folle»

Ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino était l'invité ce dimanche soir, de 18h10 à 19 heures, de l'émission «Tous politiques», proposée par France Inter, «Le Parisien» - «Aujourd'hui en France» et France 24. 

Nicolas Sarkozy sur écoute téléphonique. «C'est plus que choquant, c'est d'une extrême gravité ! Un juge a décidé de mettre sur écoute un personnage central vie politique française (...) On a utilisé un moyen totalement disproportionné (...) Pour prendre une décision aussi grave avec des conséquences aussi lourdes, il faut des motifs gravissimes (...) On ne peut pas écouter les gens à tord et à travers. C'est de l'abus de pouvoir (...) un déni de justice, et une atteinte à la liberté individuelle. La démocratie est bafouée, et on trouve ça normal ? (...) J'attend du Président de la République qu'il saisisse au moins le conseil supérieur de la magistrature. C'est la moindre des choses. Et que le conseil supérieur se prononce.»

Selon les informations publiées vendredi par «Le Monde», l'ancien chef de l'Etat serait sur écoute téléphonique depuis plusieurs mois dans le cadre d'une enquête pour «corruption» et «trafic d'influence». Une procédure initiée par les juges chargés d'enquêter sur le financement de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy par la Libye. 

Les agendas de Nicolas Sarkozy. Le 11 mars, la Cour de cassation doit se prononcer sur la validité de la saisie des agendas de l'ancien Président. Ses agendas sont susceptibles d'intéresser les enquêteurs travaillant sur des affaires judiciaires compromettantes pour l'ancien pouvoir. «La saisie des agendas, pardon, elle est inconstitutionnelle (...) Est-ce que les juges sont au dessus de la constitution ? Non. Tout marche sur la tête. On est chez les fous. La justice est devenue folle. On ouvre la voie au chaos constitutionnel (...) Il y a juste l'envie de certains de trouver quelque chose de scandaleux. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant