Henri Bedimo vote Rémi Garde

le
0
Henri Bedimo vote Rémi Garde
Henri Bedimo vote Rémi Garde

Henri Bedimo, dans cette dernière ligne droite, l'objectif-il est la quatrième ou la cinquième place ?La quatrième place nous permettrait de ne pas avoir à franchir un tour supplémentaire (ndlr : en phase préliminaire de la Ligue Europa). C'est toujours plus plaisant de finir quatrième que cinquième. Il reste trois matchs, ça ne sert à rien de calculer les points d'écart match après match. Il faut jouer ces trois rencontres, prendre le maximum de points possible et faire le bilan à la fin de la saison. Mais c'est clair que l'objectif majeur, c'est d'aller chercher la quatrième place.

Comment voyez-vous ce déplacement à Marseille où vous réussissez bien en général ?Ça, c'était la saison dernière (ndlr : Lyon s'était imposé 4-1 au Vélodrome). Se déplacer à Marseille, c'est toujours très difficile et nous le savons. Ils sont dans une situation difficile à domicile. Nous allons donc arriver là-bas avec beaucoup de confiance mais nous nous méfions. Affronter une équipe blessée comme ça, ce n'est jamais facile. Nous n'irons pas là-bas avec de la suffisance mais nous avons accumulé beaucoup de confiance au niveau du jeu. Nous nous déplacerons là-bas pour faire un résultat.

Comment jugez-vous la saison de l'OM ?Chacun ses problèmes. J'ai un coéquipier en sélection qui joue là-bas (ndlr : Nicolas Nkoulou) et je sais que c'est une saison très difficile pour eux. Maintenant, chacun règle ses problèmes à son niveau. Malgré tout ça, ça reste quand même Marseille. Cette saison est très délicate pour eux. Nous, nous avons un objectif et nous irons donc chez eux avec beaucoup d'ambitions, en espérant qu'ils ne commencent pas à régler leurs problèmes ce dimanche.

« Je ne pense pas encore au Mondial »

Malgré toutes les blessures, votre effectif dispose de beaucoup de ressources, avec les jeunes notamment?J'ai toujours dit qu'il y avait du potentiel dans ce groupe. Après, je ne vais pas parler de spirale négative car nous ne perdions pas non plus tous les matchs. Lorsque nous n'avions pas les résultats espérés, nous nous sommes réfugiés dans le travail. En adhérant totalement au projet de jeu, ça ne pouvait que marcher. Après, lorsque vous faites beaucoup de matchs nuls, vous n'avancez pas beaucoup au classement. C'était donc bien d'avoir un certain rythme de croisière. Et c'est le cas actuellement.

Pensez-vous déjà, comme certains joueurs en Europe, à la Coupe du Monde au Brésil ?Comme je l'ai toujours dit, le moment viendra où je vais pouvoir penser à la Coupe du Monde. C'est loin d'être le cas. En interne, ils savent ce que je pense. Si je suis ici, c'est pour jouer chaque saison une Coupe d'Europe. Je sais donc que cette saison est très importante pour le club et pour les joueurs. Le Mondial, il dure un mois. Après, je reviendrai ici pour jouer une nouvelle saison de neuf mois. Je veux bien faire le boulot ici et je touche du bois pour arriver au Brésil avec encore de la fraîcheur.

Êtes-vous impatient de savoir à quoi ressemblera l'effectif de l'Olympique Lyonnais la saison prochaine ?Je ne pense pas. Je pense que tout le monde est tourné vers l'objectif du club qui est de terminer à la quatrième place. Chaque chose en son temps. Chacun aura le temps de se pencher sur son cas. En ce qui concerne le cas du coach, il n'en parle pas. Il faudra lui poser la question à lui. De notre côté, on essaye de bien préparer les matchs qui suivent.

« Je préfère récompenser une équipe »

Vous réalisez votre meilleure saison actuellement?Au niveau des statistiques, oui. En termes de volume de jeu, j'ai réussi à monter d'un cran. Je sais de quoi je suis capable. Je sais où je veux aller et le niveau de jeu que je veux avoir. Au quotidien, je me donne les moyens d'atteindre ça. En venant ici, je recherchais cette pression à chaque week-end. Je suis servi et je suis content. Ça, c'est pour le côté personnel. Du côté collectif, j'aimerais atteindre l'objectif fixé.

Comment réagissez-vous à la nomination de Rémi Garde en tant que meilleur entraîneur pour les Trophées UNFP ?C'est déjà très bien qu'il soit reconnu et présent dans cette liste. Tout le monde voit le boulot accompli à Lyon. Maintenant, j'espère qu'il sera élu. 

En revanche, aucun Lyonnais n'est nommé dans les différentes catégories concernant les joueurs?C'est le choix des joueurs et des entraîneurs. Je pense que nous faisons tout de même une bonne saison : nous sommes quarts de finalistes de la Ligue Europa. Il y a de la qualité dans notre effectif et il y a de jeunes joueurs qui crèvent l'écran. Vous savez, parfois, c'est bien de pouvoir se reposer sur un groupe plutôt que sur des individualités. Lorsque vos meilleurs joueurs sont en méforme, vous pouvez au moins vous reposez sur le reste du groupe. Pour ma part, je préfère récompenser une équipe. Si c'est le cas pour la notre par le trophée de meilleur entraîneur, c'est une bonne chose.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant