Henkel se sépare de son patron, pressenti à Adidas

le
0
 (Actualisé avec des précisions, cours de Bourse) 
    FRANCFORT, 18 janvier (Reuters) - Henkel  HNKG_p.DE  a 
annoncé lundi que son président du directoire Kasper Rorsted 
quitterait l'entreprise à sa demande le 30 avril, relançant les 
spéculations sur sa nomination à la tête de l'équipementier 
sportif Adidas  ADSGn.DE . 
    La nouvelle fait chuter l'action Henkel de 4,43% à 89,34 
euros vers 10h30 GMT à la Bourse de Francfort, à son plus bas 
niveau depuis plus de trois mois, alors qu'Adidas grimpe de 
3,38% à 86,85 euros. 
    Kasper Rorsted, 53 ans, est régulièrement cité comme un 
prétendant possible à la succession de Herbert Hainer, le patron 
d'Adidas dont le contrat prend fin en mars 2017. Aucun 
commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès du 
fabricant d'articles de sport.  
    Rorsted sera remplacé à la tête du groupe Henkel par Hans 
Van Bylen, âgé de 54 ans et membre du directoire en charge des 
activités de soins de beauté, a fait savoir dans un communiqué 
le géant allemand des produits de grande consommation, 
propriétaire entre autres des soins capillaires Schwartzkopf et 
des colles Loctite. 
    "Le changement (...) à cette date permettra au nouveau 
président du directoire Hans Van Bylen de mener le développement 
et d'assumer la responsabilité du plan stratégique pour le 
prochain cycle 2017-2020 qui sera communiqué avant la fin de 
l'année", a ajouté Henkel. 
    Kasper Rorsted avait été nommé à la tête de Henkel en 2008. 
Depuis lors, le titre du groupe de Düsseldorf a plus que triplé 
en Bourse et son chiffre d'affaires annuel a augmenté de plus 
d'un tiers à environ 18 milliards d'euros, montant estimé pour 
2015. 
 
 (Maria Sheahan, Véronique Tison pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant