Henkel: des prévisions trop modestes aux yeux du marché.

le
0

(CercleFinance.com) - Mauvaise journée pour Henkel, dont le titre lâche 1,6% ce jeudi en fin de matinée, dans le sillage de perspectives par trop prudentes pour contenter les intervenants.

Le géant allemand des produits de grande consommation anticipe une croissance organique stable cette année et son futur ex-patron Kasper Rorsted, qui s'apprête à prendre la tête de l'équipementier sportif Adidas, a annoncé la couleur : 'l'environnement économique et politique va encore rester difficile cette année'.

Henkel s'attend pour l'exercice en cours - qui sera marqué par des charges de restructuration évaluées entre 150 et 200 millions d'euros - à une croissance de son chiffre d'affaires, hors effets de change et acquisitions, entre 2 et 4%. Le groupe ambitionne par ailleurs une marge d'exploitation ajustée de 16,5% environ, soit 300 points de base de plus qu'à fin 2015.

L'exercice écoulé a tout de même apporté son lot de satisfactions, avec en particulier un bénéfice net part du groupe en hausse de 18% à 1,9 milliard d'euros, soit grosso modo la prévision moyenne des analystes. L'Ebit ajusté est lui aussi ressorti en ligne à 2,92 milliards d'euros, soit une progression de 13% elle aussi en ligne avec les attentes.

Henkel propose un dividende de 1,47 euro par action sur les comptes de 2015, contre 1,31 euro un an auparavant. Insuffisant toutefois pour convaincre des opérateurs manifestement inquiets quant aux perspectives à court terme.

(G.D.)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant