Henkel annonce 1.200 suppressions d'emplois dans le monde

le
0

(Actualisé avec précisions, cours de l'action) FRANCFORT, 1er octobre (Reuters) - Le groupe allemand Henkel HKNG_p.DE a annoncé jeudi qu'il allait supprimer 1.200 emplois dans le monde dans sa division adhésifs, accélérant ainsi sa politique de réduction des coûts pour faire face à un environnement de marché difficile. Le numéro un mondial des adhésifs, mastics et revêtements a publié une croissance de son chiffre d'affaires inférieure aux attentes au deuxième trimestre en raison notamment d'un ralentissement de ses ventes d'adhésifs en Amérique du Nord et en Chine. Selon l'hebdomadaire allemand WirtschaftsWoche, qui a annoncé jeudi les suppressions d'emploi avant leur confirmation par le groupe, ces dernières concerneront en priorité la zone Asie-Pacifique avec 600 emplois, en particulier en Chine, ainsi que les Etats-Unis avec 200 emplois. Environ 250 postes seront supprimés en Europe dont une centaine en Allemagne, fait savoir Henkel. Henkel emploie 50.200 personnes dont environ 27.000 dans les adhésifs, qui représentent la moitié de son chiffre d'affaires. La Chine et les Etats-Unis sont les plus gros marchés du groupe pour les adhésifs avec notamment les marques Loctite et Pattex. Le groupe allemand, engagé dans un programme pour renforcer sa présence sur les marchés émergents, possède l'une des plus importantes usines d'adhésifs au monde à Shanghai et en construit une autre en Inde, qui emploiera environ 500 personnes et où la production devrait débuter en 2017. Les réductions de postes étaient initialement prévues pour la fin de l'année prochaine mais ont été avancées en raison des conditions de marché, explique Henkel. L'action Henkel perd 0,91% à 91,15 euros en Bourse de Francfort vers 14h45 GMT. (Matthias Inverardi et Kirsti Knolle; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant