Hénin-Beaumont : rejet du recours de Marine Le Pen

le
0
Il n'y aura pas de nouvelles élections législatives dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais. Le rejet du recours de la présidente du Front national soulage largement la gauche.

Le Conseil constitutionnel a rejeté le recours de Marine Le Pen contre l'élection du député PS dans la circonscription d'Hénin-Beaumont. Au second tour des législatives de juin 2012, dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, Philippe Kemel, soutenu par l'ensemble de la gauche, avait devancé de 118 voix Marine Le Pen et avait obtenu 50,11 % des suffrages. La candidate d'extrême droite avait recueilli 49,89 %. Cet écart a été ramené à 106, jeudi, par le Conseil constitutionnel.

Les Sages n'ont pas été convaincus par les arguments de la présidente du Front national. A l'appui de son recours, Marine Le Pen avait soutenu que plusieurs dizaines d'irrégularités avaient été constatées dans les listes d'émargement dans trois communes de la circonscription. Le Conseil constitutionn...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant