Hénin-Beaumont : les Sages se prononceront vendredi

le
0
Le Conseil constitutionnel se penchera également sur six autres contentieux électoraux suite aux législatives du mois de juin.

Le Conseil constitutionnel dira vendredi si l'on revote ou non dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, celle d'Hénin-Beaumont, où Marine Le Pen avait été battue aux élections législatives de juin par le socialiste Philippe Kemel, après avoir dominé Jean-Luc Mélenchon au premier tour. La présidente du Front national n'a été devancée que de 118 voix et estime qu'il y a eu des fraudes. Une nouvelle élection aurait valeur de test national dans un département où l'UMP, avant même ses déchirements, était inexistant. Marine Le Pen, qui trouverait là une tribune politique et médiatique, retournerait à la bataille, mais peut-être pas Jean-Luc Mélenchon.

Les Sages se pencheront vendredi sur six autres contentieux, concernant les Bouches-du-Rhône: la 3e circonscription (Sylvie Andrieux, PS) et la 8e (Jean-Pierre Maggi, PS, suppléant d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant