Hénin-Beaumont : l'ex-maire et le député sortant au tribunal

le
0
Gérard Dallongeville attaque le socialiste, Jean-Pierre Kucheida, pour «diffamation». Il avait été qualifié de «malhonnête» dans un tract pendant la campagne pour les législatives.

L'ancien maire d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) Gérard Dalongeville s'échauffe la voix avant son procès attendu au printemps prochain. L'homme qui a dénoncé dans Rose mafia ce qu'il estime être un système de financement occulte du PS attaque aujourd'hui l'un de ses anciens amis politiques Jean-Pierre Kucheida, pour diffamation.

Leader du PS dans le Pas de Calais, Jean-Pierre Kucheida, visé lui-même par plusieurs enquêtes préliminaires, s'était présenté au printemps dernier aux élections législatives en candidat libre, le PS ayant refusé de valider sa candidature. Dans un tract, il se défendait des accusations portées par Gérard Dalongeville en parlant d'un homme «malhonnête» qui avait «menti» du fond de sa prison.

Vendredi, l'auteur de Rose Mafia s'en prend cette fois à son ancien avocat, pour violation du secret professionnel. Didier Cattoir avait expliqué dans VSD les raisons pour lesquelles il n'assurait plus la défense de son client, évoquant l'ombre de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant