Helsinki envisage de bannir les centrales à charbon d'ici 2030

le
0
    HELSINKI, 2 novembre (Reuters) - La Finlande envisage de 
fermer toutes ses centrales électriques à charbon d'ici 2030 
afin d'atteindre ses objectifs de réduction des émissions de gaz 
à effet de serre, a déclaré mercredi son ministre de l'Economie 
Olli Rehn. 
    Le charbon a représenté 7% du total de la production 
nationale d'électricité en 2015, contre 45% provenant des 
énergies renouvelables et 34% du nucléaire, montrent les 
statistiques gouvernementales.  
    "Abandonner le charbon est le seul moyen d'atteindre nos 
objectifs internationaux sur le climat", a expliqué Olli Rehn, 
ajoutant que cela permettrait de renforcer l'image de la 
Finlande comme pays aux "technologies propres".  
    L'objectif proposé par le ministre, s'il est validé par les 
partenaires de la coalition au pouvoir, s'inscrira dans la 
nouvelle stratégie énergétique que le gouvernement de centre 
droit doit présenter au Parlement dans le courant du mois. 
 
 (Nerijus Adomaitis; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant