Helmut Kohl, un géant prisonnier de sa légende et de sa vie

le
0
L'ancien chancelier Helmut Kohl, dans son fauteuil roulant, aux côtés de sa seconde épouse, Maike Kohl-Richter.
L'ancien chancelier Helmut Kohl, dans son fauteuil roulant, aux côtés de sa seconde épouse, Maike Kohl-Richter.

Le communiqué du bureau de l?ex-chancelier est tombé en fin d?après-midi, laconique, mais essayant de dégonfler la rumeur qui donnait Helmut Kohl à l?agonie : celui sis a bien subi, au début du mois de mai, une opération de la hanche à l?hôpital universitaire de Heidelberg. Mais il s?en est remis. Il a ensuite été nécessaire de procéder à une autre intervention chirurgicale, ce qui a rallongé d'autant la durée de son séjour à l?hôpital. «Compte tenu des circonstances, assure le bureau de l?ancien chancelier, l?état de santé de Helmut Kohl est satisfaisant.» Après sa sortie de l?hôpital, il partira en rééducation et enchaînera sur des vacances.

Malade et reclus

Le fait est que Helmut Kohl, 85 ans, est mal en point depuis des années. C'est aujourd'hui un vieil homme malade et absent de la vie publique de son pays, qu?il gouverna pendant seize ans, de 1982 à 1998. Les rares fois où il apparaît en public, les Allemands découvrent un géant momifié, le teint vitreux, un sourire absent sur les lèvres. Il est cloué dans sa chaise roulante après avoir, en 2008, fait une mauvaise chute à la suite d?un AVC. Incapable de parler distinctement, le chancelier de l?unification allemande et européenne est méconnaissable. Il vit reclus dans son pavillon d?Oggersheim avec sa seconde épouse, Maike Kohl-Richter, une chrétienne-démocrate tout feu tout flamme, ancienne collaboratrice de la section économie de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant