Hélicoptères-La Pologne envisage d'autres projets avec Paris-PM

le
1
    VARSOVIE, 13 octobre (Reuters) - La Pologne proposera à la 
France d'autres projets d'investissement après avoir annulé une 
commande d'hélicoptères militaires à Airbus Helicopters, annonce 
la Première ministre polonaise citée par l'agence de presse Pap. 
    La Pologne, sous le précédent gouvernement, centriste, avait 
prévu d'acheter 50 hélicoptères Caracal à la filiale d'Airbus 
 AIR.BUS , pour 13,5 milliards de zlotys (plus de trois 
milliards d'euros) dans le cadre de la modernisation de son 
armée. Mais ce gouvernement a été battu par le parti 
conservateur et eurosceptique Droit et justice (PiS) aux 
élections législatives d'octobre 2015. 
    Et le 4 octobre dernier, le nouveau gouvernement a annoncé 
officiellement l'annulation du contrat, ce qui a suscité une 
crise diplomatique entre Paris et Varsovie.   
et   
    "Le gouvernement polonais a agi conformément aux intérêts de 
l'Etat polonais. C'est une conduite normale en affaires, 
personne n'a été trahi", a déclaré Beata Szydlo à la chaîne de 
télévision Telewizja Trwam. 
    La Pologne présentera au ministre français des Affaires 
étrangères des "propositions de coopération, dans un domaine 
d'investissement d'un autre genre, ou un achat d'autre 
équipement", lors de sa prochaine visite à Varsovie. 
 
 (Agnieszka Barteczko; Danielle Rouquié pour le service 
français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a un mois

    Ce que la Pologne oublie, c'est qu'Airbus est un groupe européen. S'ils ne veulent pas jouer le jeu de l'Europe, qu'ils en sortent, on peut faire sans eux.