Heinz touché par des craintes de contamination au plomb en Chine

le
0
HEINZ TOUCHÉ PAR DES CRAINTES DE CONTAMINATION AU PLOMB EN CHINE
HEINZ TOUCHÉ PAR DES CRAINTES DE CONTAMINATION AU PLOMB EN CHINE

PEKIN/SHANGHAI (Reuters) - Le groupe alimentaire américain H.J. Heinz a retiré du marché chinois certains aliments pour nourrissons à la suite du rapport d'un régulateur local faisant état d'une teneur excessive en plomb, ce qui pourrait porter atteinte à la réputation de la société dans un pays ultra-sensible à la sécurité alimentaire.

Heinz a déclaré mardi avoir retiré quatre lots de produits à base de céréales pour nourrissons après que des autorités de régulation dans une province de Chine orientale ont annoncé avoir détecté une teneur en plomb supérieure aux niveaux autorisés dans son aliment appelé AD Calcium Hi-Protein Cereal.

La question de la sécurité alimentaire est un sujet très épineux depuis le scandale de la mélanine dans le lait en poudre qui a provoqué la mort d'au moins six nourrissons en 2008.

"Je dirais que Heinz est en grande difficulté actuellement parce que les parents sont impitoyables sur tous les problèmes de contrôle de la qualité dans les produits alimentaires pour bébés et pour nourrissons", estime Shaun Rein, directeur du China Market Research Group basé à Shanghai.

Un responsable de l'autorité de régulation médicale et alimentaire de la province de Zhejiang a refusé de donner des détails concernant la teneur en plomb dans le produit Heinz, tout en ajoutant qu'il fournirait de nouveaux éléments concernant cette affaire dans les prochains jours.

La quantité de plomb contenue dans les aliments pour nourrissons doit être inférieure à 0,2 milligramme par kilo, selon un rapport gouvernemental publié en 2010.

Heinz, racheté l'an dernier par le fonds de Warren Buffett, Berkshire Hathaway, et le fonds d'investissement 3G Capital, a dit que ce rappel était une mesure de précaution. La société a ajouté que le problème provenait d'une poudre de lait de soja écrémé utilisée dans ce produit.

"Il s'agit d'un retrait régional isolé dans l'est de la Chine", a indiqué un porte-parole de Heinz, Michael Mullen, dans un courriel à Reuters. "Des tests approfondis ont confirmé qu'aucune autre variété de produit pour bébé n'était affectée."

Aucun autre commentaire n'a pu être obtenu de Heinz.

Les alertes sur la sécurité alimentaire sont relativement courantes en Chine et ont touché Yum Brands, la société mère de KFC, Wal-Mart et Danone l'an dernier.

(Sui-Lee Wee et Adam Jourdan, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant