Heineken bat le consensus malgré des faiblesses en Afrique

le
0
HEINEKEN BAT LE CONSENSUS MALGRÉ DES FAIBLESSES EN AFRIQUE
HEINEKEN BAT LE CONSENSUS MALGRÉ DES FAIBLESSES EN AFRIQUE

BRUXELLES (Reuters) - Heineken, le troisième brasseur mondial, a publié lundi des résultats semestriels supérieurs aux attentes des analystes, grâce à une croissance dans toutes ses régions à l'exception de l'Afrique, et a maintenu ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice.

Le groupe néerlandais a fait état d'un bénéfice d'exploitation consolidé, hors éléments exceptionnels, de 1,55 milliard d'euros, en hausse de 3,4% à périmètre comparable. Dix analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un résultat à 1,53 milliard d'euros.

Heineken maintient sa prévision d'une croissance du chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'année, avec cependant une hausse des volumes inférieure à celle de 2014. Il table en outre sur une amélioration de 40 points de base de la marge opérationnelle sur le moyen terme.

Le brasseur néerlandais a enregistré ses meilleures performances en Asie, avec une croissance à deux chiffres au Vietnam grâce à la marque Tiger, puis dans les Amériques.

En Europe, où Heineken est le numéro un du marché, les ventes ont baissé en volume du fait notamment de comparatifs défavorables avec 2014, année de Coupe du monde de football, mais le groupe a pu faire passer des hausses de prix ou convaincre des acheteurs de monter en gamme.

L'Afrique a été le point faible avec notamment des pressions sur les marges au Nigeria.

(Philip Blenkinsop, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant