Hees : «Les chocs d'audience permettent de réfléchir»

le
0
Jean-Luc Hees, Président du groupe Radio France est l'invité du Buzz Média Orange-Le Figaro. Les audiences des différentes radios publiées ce matin par Médiamétrie, sont clairement mauvaises pour France Inter et France Info.

@erenault : L'audience de France Inter a reculé d'un point en janvier-mars 2013, à 10 % d'audience cumulée. La station a subi 6 jours de grève mais n'est-ce pas aussi le contrecoup des bonnes audiences de 2012 lors des présidentielles, où France Inter avait surfé sur l'anti-sarkozysme?

Jean-Luc Hees: Avant tout, France Inter a supporté six jours de grève et, mathématiquement, nous avons perdu plus d'un million d'auditeurs. Depuis, nous n'en avons retrouvé que la moitié. Cela a un côté mythe de Sisyphe. France Inter marchait très bien -c'est une belle chaîne dont je suis fier- et elle chute en raison d'un conflit social. Cela a eu un impact et il ne faut pas le nier. Mais pas ailleurs, il faut réflé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant