Hees: «Je demande à l'État de ne pas toucher à l'emploi»

le
0
Le PDG de Radio France, Jean-Luc Hees, est l'invité du Buzz Média Orange-Le Figaro .

À huit mois de la fin de son mandat, Jean-Luc Hees dresse un bilan de son action à la tête de la Maison ronde.

LE FIGARO. - L'audience de France Inter a chuté mais vous ne présentez que peu de changement pour cette rentrée. Pourquoi?

Jean-Luc HEES.- Je prends le taureau par les cornes. Dans notre métier, nous devons comprendre la société à laquelle nous nous adressons. Sur toutes les radios, il y a des hauts et des bas, ce n'est pas la peine de le nier. Il faut comprendre que France Inter c'est une radio très fusionnelle entre l'antenne et ses auditeurs. Avant de tout changer, il faut examiner ce qui se passe. Il y a eu un changement de gouvernement et une grève de l'antenne nous a fait perdre 900.000 auditeurs et nous n'en avons retrouvé qu'environ la moitié. France Inter a connu un pic à 5,7 millions d'auditeurs en 2012 et auj...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant