Hédiard fermera sa boutique de la Madeleine en 2013

le
0
INFO FIGARO - Le nouveau directeur général de l'enseigne annonce des travaux de rénovation pendant huit mois pour le navire amiral parisien. Il fourmille de projets pour relancer la marque d'épicerie fine.

Malgré la déroute de son empire, Sergueï Pougatchev semble tenir à entretenir son fleuron français Hédiard. Il y a tout juste un an, le tribunal arbitral de Moscou prononçait la faillite de Mejprombank, l'établissement financier sur lequel l'homme d'affaires russe avait construit sa fortune. Depuis, France Soir, géré par son fils Alexandre, est en procédure de sauvegarde. Hier, des salariés ont répandu 100.000 exemplaires du quotidien devant la boutique Hédiard de la place de la Madeleine.

Dans ce contexte, certains observateurs envisagent une vente d'Hédiard, dont les produits sont commercialisés dans 30 pays par le biais de 32 boutiques et franchises, 73 corners et plus de 30 hôtels et spas.

«À ma connaissance, Hédiard n'est pas à vendre», rétorque Jean-Paul Barat, directeur général depuis octobre. «Je n'ai pas de temps à perdre. Je vois Sergueï Pougatchev deux fois par mois, précise cet ancien d'Hilton, Westin, Disney, Harrod's, Selfridges et Sainsbury

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant