Havas perd des clients aux USA au 1er trimestre

le
0
HAVAS PERD DES CLIENTS AUX ÉTATS-UNIS, LE CA SOUFFRE AU 1ER TRIMESTRE
HAVAS PERD DES CLIENTS AUX ÉTATS-UNIS, LE CA SOUFFRE AU 1ER TRIMESTRE

par Blandine Hénault

PARIS (Reuters) - Havas a fait état jeudi d'un recul de 0,9% de son chiffre d'affaires en données organiques au premier trimestre, son activité ayant fortement ralenti en Amérique du Nord en raison de la perte de plusieurs clients.

Le chiffre d'affaires du sixième groupe publicitaire mondial est ressorti à 386 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année, en baisse de 0,3% en données brutes.

Au premier trimestre 2012, Havas avait enregistré une croissance organique de 3,5%.

Le groupe fait ainsi moins bien que ses concurrents Publicis et WPP, qui ont annoncé respectivement une croissance organique de 1,3% et de 2,1% au premier trimestre, des performances qui avaient été jugées faibles par les analystes.

Havas, dont Vincent Bolloré est le président du conseil d'administration et le premier actionnaire avec 42% du capital, a vu ses revenus reculer de 3,9% (en données organiques) en Amérique du Nord, en raison d'un effet de base défavorable et de pertes de clients.

Le groupe a notamment perdu des contrats auprès de Dell, Sprint et Exxon, mais estime que l'effet de ces budgets perdus devrait s'atténuer à partir du deuxième trimestre.

"Nous n'avons pas d'inquiétudes à moyen terme sur l'Amérique du Nord", a déclaré le PDG David Jones lors d'une conférence téléphonique.

En Australie, Havas a également perdu un budget "significatif", tandis que le groupe note un ralentissement de la communication des entreprises à Hong Kong.

De fait, la croissance organique du groupe dans la région Asie-Pacifique-Afrique est ressortie à 1% seulement au premier trimestre, contre 12,2% un an plus tôt.

RÉSISTANCE EN EUROPE

En Europe, où Havas réalise plus de la moitié de son chiffre d'affaires, l'activité a toutefois résisté à la "forte dégradation" du marché, avec un repli de 0,3% en données organiques, grâce aux performances du groupe sur ses marchés clés que sont la France (+1,2%) et le Royaume-Uni (+0,7%).

Au total, le new business net s'est élevé à 402 millions d'euros, à comparer aux 605 millions du premier trimestre 2012.

"Nous sommes confiants, malgré le ralentissement au premier trimestre, dans notre capacité à améliorer nos marges cette année", a déclaré le PDG David Jones, qui n'a pas donné de prévisions chiffrées pour 2013.

En début de semaine, l'agence ZenithOptimedia a abaissé ses prévisions de dépenses publicitaires au niveau mondial pour cette année, tablant sur une hausse de 3,9% contre 4,1% précédemment.

En Bourse, l'action Havas a clôturé jeudi à 4,739 euros (+2,11%), donnant une capitalisation boursière de 1,81 milliard d'euros. Depuis le début de l'année, le titre affiche une progression de 13,7%, à comparer à la hausse de 9,7% de l'indice sectoriel européen des médias.

Edité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant