Hauts de France : le conseil régional paie une arme pour la protection de Bertrand

le
0
Xavier Bertrand dirige la grande région Nord depuis décembre.
Xavier Bertrand dirige la grande région Nord depuis décembre.

Élu en décembre à la tête de la région des Hauts de France (anciennement Nord-Pas-de-Calais-Picardie), Xavier Bertrand (LR) se sent-il menacé ? Selon France 3 Nord, son chef de cabinet adjoint s'est procuré une arme à feu. Cet ancien policier est un proche de longue date du président du conseil régional et a reçu l'autorisation par le ministère de l'Intérieur de se doter d'une arme. Payée 800 euros, elle a été facturée à la région.

La solution la moins chère

Xavier Bertrand est, selon son cabinet interrogé par nos confrères, l'objet « de menaces depuis la campagne des régionales ». Pour faire face à cette situation, l'Intérieur lui aurait proposé un service de protection rapprochée comme c'est le cas pour d'autres personnalités politiques ou médiatiques. « M. Bertrand ne souhaitait pas se déplacer constamment entouré de gros bras », justifie son cabinet. La solution d'armer le chef de cabinet adjoint a été préférée. L'explication ? « Cela coûte beaucoup moins cher », répond-on auprès du cabinet de l'ex-ministre de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy, qui avait connu une polémique à la suite de l'augmentation de sa rémunération. Gérald Darmanin, vice-président du conseil régional, a annoncé à France 3 que le coût de l'arme sera remboursé par le ministère de l'Intérieur.

Du côté des conseillers...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant