Hautes-Pyrénées : un ancien soldat suspecté de crime cannibale

le
0
Selon son régiment, il a servi jusqu'à fin octobre dans l'armée française et a effectué des missions en Afghanistan. Selon l'autopsie du corps de sa victime, il a bien prélevé une partie du c?ur et de la langue de celle-ci.

Il avait semé la semaine dernière la terreur dans la petite commune de Nouilhan. L'homme suspecté de crime cannibale dans les Hautes-Pyrénées, au départ présenté comme un sans-abri, était en fait un caporal qui avait notamment effectué des missions en Afghanistan.

Dans la soirée du 14 novembre, cet homme de 26 ans, originaire de Tarbes mais inconnu dans cette petite commune d'à peine 200 habitants, s'était introduit chez un homme de 90 ans, lui fracassant le crâne à l'aide d'un outil métallique dérobé dans une grange. Selon ses propres déclarations, le suspect aurait alors improvisé un bûcher à même le sol, extrait avec un couteau le c½ur et la langue de sa victime pour les manger, avant de mettre le feu au corps. «L'autopsie a c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant