Haute-Savoie : deux adolescentes, radicalisées, sont activement recherchées

le
0
Appel à témoins de la gendarmerie nationale. 
Appel à témoins de la gendarmerie nationale. 

Une fugue en Haute-Savoie inquiète la gendarmerie nationale. Elle a lancé un appel à témoins pour retrouver deux filles mineures radicalisées qui ont fui leur domicile.

Louisa et Israé, deux jeunes filles de 16 et 15 ans, ont quitté le lycée des Carillons à Seynod (74) vendredi 4 mars vers 13 heures. Les services de sécurité estiment qu'elles sont susceptibles de quitter la France par tous les moyens et d'utiliser de fausses identités. L'appel à témoins a été diffusé sur les réseaux sociaux.

20 % de mineurs parmi les 8 250 radicalisés

Les mineurs sont les plus susceptibles d'être manipulés, de se radicaliser, notamment via les réseaux sociaux, et de quitter leur domicile. Des affaires similaires ont été enregistrées ces derniers mois. Ainsi en février, on apprenait par le préfet de Haute-Garonne qu'une trentaine de mineurs étaient actuellement suivis à Toulouse pour avoir envisagé de partir faire le djihad. Dans son édition de vendredi, Le Monde révélait que cinq adolescentes françaises, en contact via Facebook, rêvaient de faire le djihad pour « tuer au nom d'Allah ». Deux d'entre elles avaient même le projet macabre de se « faire sauter » dans un quartier juif de Lyon. Le quotidien a publié les écoutes téléphoniques et des extraits de leurs auditions prouvant leur détermination et le degré...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant