Haut débit-Macron rappelle les opérateurs, dont SFR, à l'ordre

le
0

PARIS, 30 octobre (Reuters) - Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a assuré vendredi que le calendrier de déploiement du très haut débit fixe et de la téléphonie mobile en France serait tenu, après avoir réuni les opérateurs de télécoms pour leur rappeler leurs engagements. Il a affirmé que SFR-Numéricable, dont les investissements en matière de déploiement de la fibre optique ont pris du retard, avait pris date pour se conformer aux accords signés. L'Autorité de la concurrence s'est saisie du dossier il y a deux semaines afin de vérifier si SFR-Numéricable respecte les conditions de l'alliance conclue avec Bouygues en 2010 sur ce sujet. (voir ID:L8N12C0QA ). "Nous sommes aujourd'hui en ligne avec ce grand plan de déploiement qui vise à couvrir la totalité du pays en très haut débit fixe d'ici 2022", a dit Emmanuel Macron à la presse à l'issue de cette réunion. Une cartographie des déploiements en cours et à venir dans les zones denses sera rendue publique en janvier prochain, a précisé le ministre, disant avoir demandé aux opérateurs de retrouver "le bon rythme" dans les zones intermédiaires. Sur ces dernières, il a dit avoir entendu un message volontaire de SFR-Numéricable. "J'ai noté aujourd'hui un engagement fort de SFR-Numéricable en termes d'investissement et une volonté très ferme des dirigeants de SFR-Numéricable de tenir les engagements qui avaient été pris, et même d'aller au-delà", a-t-il déclaré, ajoutant ne pas avoir de chiffres précis. Quant aux zones non denses, l'ensemble des départements auront fait remonter leur projets d'ici le début de l'année prochaine, les lignes tarifaires auront été fixées et l'instruction des dossiers sera "rapide", a-t-il dit. Le déploiement de la téléphonie mobile dans les zones qui ne sont pas encore couvertes doit, lui, être plus rapide. L'arrêté de recensement des centres-bourgs non encore couverts sera publié la semaine prochaine et l'arrivée de la 2G (téléphonie) dans ces secteurs est assurée pour la fin de l'année 2016, comme prévu, a dit Emmanuel Macron. Il a en outre réaffirmé que l'ensemble de ces zones auraient accès à la 3G (données mobiles) d'ici la mi-2017. La procédure d'identification des 800 zones prioritaires hors centre-bourgs qui devraient bénéficier de l'installation de nouvelles antennes-relais aux frais des opérateurs pour un total de 800 millions à un milliard d'euros, conformément à la charte signée au printemps, devrait aboutir d'ici la fin de l'année. Le déploiement doit avoir lieu entre 2016 et 2020. Enfin, Emmanuel Macron s'est engagé à prendre rapidement les mesures réglementaires nécessaires pour éliminer les "éléments de blocage" qui freinent le déploiement du haut débit dans certains logements ou copropriétés, notamment. (Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant